St. Cecilia présentera la Chamber Music Society of Lincoln Center le 18 janvier

0

Le St. Cecilia Music Center présentera l’exceptionnelle Chamber Music Society of Lincoln Center lors d’un concert le 18 janvier à 19h30 avec le co-directeur artistique / pianiste Wu Han, rejoint par le pianiste Michael Brown, les violonistes Chad Hoopes et Paul Huang, altiste Matthew Lipman et le violoncelliste Dmirtri Atapine. Les musiciens de renommée mondiale de la Chamber Music Society interpréteront les œuvres de Brahms et Dvořák. La Chamber Music Society of Lincoln Center (CMS) est connue pour l’extraordinaire qualité de ses performances, sa programmation inspirée et pour avoir établi la référence en matière de musique de chambre dans le monde : aucune autre organisation de musique de chambre ne fait plus pour promouvoir, éduquer et favoriser une l’amour et l’appréciation de la forme d’art. La Chamber Music Society du Lincoln Center rassemble les meilleurs artistes internationaux d’une liste en constante expansion de plus de 150 artistes par saison, pour offrir au public le genre d’expériences de concert exaltantes que les critiques appellent CMS “une étoile explosive dans le firmament musical . Le centre de musique St. Cecilia et CMS ont un partenariat continu qui amène le groupe à Royce Auditorium chaque saison.

Remarque : Ce programme est proposé au public de l’ouest du Michigan pour une fraction du coût de ce concert le 28 janvier au Lincoln Center.

Le co-directeur artistique Wu Han déclare : Brahms et Dvořák étaient de grands amis. Brahms a aidé à mettre la musique de Dvořák au premier plan en 1878. Brahms, qui avait sept ans de plus que Dvořák, l’a encadré et l’a aidé à réaliser un gain financier pour ses œuvres artistiques, y compris certaines des sélections à jouer au concert SCMC du 18 janvier. Michael Brown et moi jouerons ‘Selected Slavonic Dances for Piano, Four Hands’ de Dvořák les œuvres qui ont rapporté à Dvořák sa première somme d’argent importante grâce aux efforts de Brahms pour le présenter au réputé éditeur berlinois Fritz Simrock. Nous interpréterons également les «Danses hongroises sélectionnées pour piano à quatre mains» de Brahm, inspirées par l’affection particulière de Brahms pour les violoneux tziganes et leur musique. Ces sélections, ainsi que les deux autres à effectuer – ‘Trio en ut mineur pour piano, violon et violoncelle, op. 101′ de Brahms et ‘Trio en ut mineur pour piano, violon et violoncelle, op. 101’ par Dvořák était incroyablement populaire à cette époque (1868 – 1891).

La directrice exécutive Cathy Holbrook ajoute : «Le concert du 18 janvier au SCMC apportera de nouveaux visages, nous présentant la prochaine génération de stars de la musique de chambre. J’ai particulièrement hâte de voir les pièces pour piano à quatre mains que Wu Han et le nouveau venu Michael Brown interpréteront. Ce n’est pas souvent que vous pouvez voir deux artistes jouer simultanément sur un même piano lors d’un concert de musique de chambre, ce qui rend ce concert très spécial.

La dernière représentation de la saison 2017-2018 de la Chamber Music Society du Lincoln Center aura lieu en avril 2018. La représentation du 19 avril comprend le pianiste Gilles Vonsattel, les violonistes Ida Kavafian et Erin Keefe, l’altiste Yura Lee, le violoncelliste Nicholas Canellakis et le clarinettiste Tommaso Lonquich. Mozart, Weber et Brahms.

Chamber Music Society of Lincoln Center Biographies des artistes pour le concert du 18 janvier

Co-directeur artistique de la Chamber Music Society, le pianiste Wu Han est aujourd’hui l’un des musiciens classiques les plus estimés et les plus influents au monde. Elle est bénéficiaire de L’Amérique musicale Musicienne de l’année, l’une des plus hautes distinctions de l’industrie musicale aux États-Unis, et a acquis une notoriété internationale grâce à ses nombreuses réalisations en tant que concertiste, artiste du disque, éducatrice, administratrice artistique et entrepreneure culturelle. Wu Han apparaît abondamment avec CMS; en récital avec le violoncelliste David Finckel; et en trios avec piano avec le violoniste Philip Setzer. Avec David Finckel, elle est la fondatrice et la directrice artistique de [email protected], le célèbre festival et institut de musique de chambre de la Silicon Valley ; co-fondateur et directeur artistique de Chamber Music Today en Corée ; et co-fondateur et directeur artistique de l’atelier de musique de chambre au Aspen Music Festival and School. Sous les auspices de CMS, David Finckel et Wu Han dirigent également la LG Chamber Music School en Corée du Sud. Wu Han est le co-créateur d’ArtistLed, la première maison d’enregistrement de musique classique dirigée par des musiciens et basée sur Internet, dont le catalogue de 19 albums a été largement salué par la critique à l’approche de son 20e anniversaire.

Le pianiste-compositeur Michael Brown, lauréat d’une bourse de carrière Avery Fisher en 2015, a été décrit par le New York Times comme « l’une des figures marquantes de la renaissance actuelle des interprètes-compositeurs ». En 2017-2018, il participe à un programme commémorant le centenaire de Leonard Bernstein ainsi qu’à un récital en duo avec le violoncelliste Nicholas Canellakis, dont une performance à la Chamber Music Society du Lincoln Center. Sélectionné par Sir András Schiff pour son Building Bridges en 2016-17, il a fait ses débuts en solo à travers l’Europe et au 92nd Street Y de New York. et les orchestres symphoniques de jeunes de New York. Il sera présenté en tant que soliste avec le Seattle Symphony et Ludovic Morlot dans une prochaine sortie de la musique de Messiaen et en tant que soliste avec le Brandenburg State Symphony dans un enregistrement en première mondiale du premier concerto pour piano de Samuel Adler. En tant que compositeur, il est en résidence avec le New Haven Symphony pour les saisons 2017-19 et d’autres commandes comprennent des œuvres pour le Maryland Symphony, le Look & Listen Festival et une œuvre pour un consortium de jardins à travers les États-Unis. , M. Brown a obtenu un double baccalauréat et une maîtrise en piano et en composition de la Juilliard School, où il a étudié avec les pianistes Jerome Lowenthal et Robert McDonald et les compositeurs Samuel Adler et Robert Beaser. Il est le lauréat du premier prix du concours 2010 Concert Artists Guild Victor Elmaleh, un artiste Steinway et membre de CMS Two.

Acclamé par la critique du monde entier pour son talent exceptionnel et son timbre magnifique, le violoniste américain Chad Hoopes s’est produit avec de nombreux ensembles à travers le monde depuis qu’il a remporté le premier prix de la division des jeunes artistes du Concours international de violon Yehudi Menuhin. Parmi les faits saillants récents, citons ses débuts avec l’Orchestre de Paris, l’Orchestre de Philadelphie à Bravo Vail, l’Orchestre symphonique national à Wolf Trap et le Konzerthausorchester Berlin. En 2016, il fait ses débuts à Londres au Royal Festival Hall avec le National Youth Orchestra of Great Britain et le chef d’orchestre Kristjan Järvi interprétant le concerto pour violon de Michael Daugherty. Feu et sang. Au cours de la même saison, il devient le premier artiste en résidence de l’Orchestre symphonique de Munich, un poste créé spécialement pour lui. Il s’est produit avec de grands orchestres tels que les orchestres symphoniques de San Francisco, Pittsburgh et Houston. Il a reçu une bourse de carrière Avery Fisher en mars 2017 et le Cleveland Arts Prize en 2013. M. Hoopes a fréquenté le Cleveland Institute of Music sous la direction de David Cerone et Joel Smirnoff, et la Kronberg Academy sous la tutelle d’Ana Chumachenco. En 2014, il est devenu membre du programme CMS Two. Il joue le Samuel Zygmuntowicz de 1991; ex Isaac Stern violon.

Récipiendaire d’une prestigieuse bourse de carrière Avery Fisher en 2015 et d’un Lincoln Center Award for Emerging Artists en 2017, le violoniste taïwanais-américain Paul Huang attire rapidement l’attention pour sa musique éloquente, son son distinctif et sa virtuosité sans effort. La saison 2017-18 voit ses débuts au White Nights Festival de Saint-Pétersbourg à l’invitation de Valery Gergiev et avec le Berliner Symphoniker à la Philharmonie de Berlin, ainsi que des engagements avec le North Carolina Symphony, le New Mexico Philharmonic, le Knoxville Symphony, Louisiana Philharmonic et Taipei Symphony (tous deux à Taïwan et en tournée aux États-Unis). Il se lance également dans une tournée de récitals à travers La Jolla, Chicago, Toronto, Palm Desert, Taiwan (tournée de trois villes) et New York qui culmine au Kennedy Center à Washington, DC M. Huang, qui a obtenu son baccalauréat et sa maîtrise de la Juilliard School, a remporté les auditions internationales des jeunes artistes de concert 2011. Il joue du violon Guarneri del Gesù Cremona 1742 ex-Wieniawski, prêté par la Stradivari Society, et est membre de la Chamber Music Society Two.

Récipiendaire d’une prestigieuse bourse Avery Fisher Career Grant 2015, l’altiste américain Matthew Lipman a été salué par le New York Times pour son « ton riche et son phrasé élégant ». Soliste recherché, il a récemment interprété des concertos avec les orchestres du Minnesota, de l’Illinois Philharmonic, du Grand Rapids Symphony, du Wisconsin Chamber, de Juilliard, de l’Ars Viva Symphony, du Montgomery Symphony et du Innsbrook and Eggenfelden Festival et des récitals au WQXR Greene Space de New York. City et la Phillips Collection à Washington, DC. Il était le seul altiste figurant sur la liste WFMT Chicago des 30 meilleurs musiciens classiques de moins de 30 ans et a été présenté par les magazines The Strad et BBC Music. Il se produit sur la scène internationale en tant que membre de la Chamber Music Society Two, au [email protected], Marlboro, Bad Kissingen, Malaga et Ravinia. Grand lauréat des concours internationaux d’alto Primrose et Tertis, il a obtenu son baccalauréat et sa maîtrise à la Juilliard School, où il continue d’être assistant d’enseignement pour Heidi Castleman, et est encadré par Tabea Zimmermann à Kronberg, en Allemagne. Originaire de Chicago, M. Lipman joue sur un alto Matteo Goffriller de 1700 prêté grâce aux généreux efforts de la Fondation RBP.

Dmitri Atapine a été décrit comme un violoncelliste avec “des côtelettes techniques brillantes” (Gramophone), dont le jeu est “très impressionnant tout au long” (La Strade). Il est apparu sur certaines des plus grandes scènes du monde, notamment Alice Tully Hall au Lincoln Center, les salles Zankel et Weill au Carnegie Hall et l’Auditorium national d’Espagne. Musicien de chambre passionné, il a déjà joué avec la Chamber Music Society du Lincoln Center et ses fréquentes apparitions dans des festivals ont inclus [email protected], La Musica Sarasota, Pacific, Aldeburgh, Aix-en-Provence, Nevada et Cactus Pear, avec des performances diffusées en Espagne, en Italie, aux États-Unis, au Canada, au Mexique et en Corée du Sud. Ses multiples récompenses incluent le premier prix au Concours de violoncelle Carlos Prieto, ainsi que les plus grands honneurs aux concours de chambre Premio Vittorio Gui et Plowman. M. Atapine est titulaire d’un doctorat de la Yale School of Music, où il a été l’élève d’Aldo Parisot. Directeur artistique des Apex Concerts et du Ribadesella Chamber Music Festival, il est professeur de violoncelle à l’Université du Nevada, Reno et membre de la Chamber Music Society Two.

Concerts SCMC restants pour la saison 2017/2018

Société de musique de chambre du Lincoln Center

Travaux de Brahms et Dvořák – 18 janvier 2018 / Section A 43 $ / Section B 38 $

Mozart, Weber et Brahms – 19 avril 2018 / Section A 43 $ / Section B 38 $

Série Jazz

Gregory Porter – 22 février 2018 / Section A 45 $ / Section B 40 $

Kurt Elling – 22 mars 2018 / Section A 45 $ / Section B 40 $

Série Café Acoustique

Judy Collins – 1er février 2018 / Section A 55 $ / Section B 45 $

Béla Fleck et Abigail Washburn – 23 février 2018 / Section A 50 $ / Section B 45 $

Endormi au volant – 12 avril 2018 / Section A 40 $ / Section B 35 $

Événement spécial

John Proulx CD Release Concert and Party – 25 février 2018

Section A 30 $ (comprend une copie de la nouvelle version) / Section B 20 $

La mission du St. Cecilia Music Center est de promouvoir l’étude, l’appréciation et

performance de la musique afin d’enrichir la vie des résidents de l’ouest du Michigan.

Le Centre remplit cette mission en

présentant des artistes invités de classe mondiale en concert,

offrir une éducation musicale pour tous les âges grâce à notre école de musique et

préserver un bâtiment historique pour des activités musicales et des événements communautaires

Le Rapidienun programme du 501(c)3 Community Media Center à but non lucratif, s’appuie sur le soutien de la communauté pour aider à couvrir le coût de la formation des journalistes et de la publication de contenu.

Nous avons besoin de votre aide.

Si chacun de nos lecteurs et créateurs de contenu qui apprécient cette plate-forme communautaire aide à soutenir sa création et sa maintenance, The Rapidian peut continuer à éduquer et à faciliter une conversation autour des problèmes pour les années à venir.

Veuillez soutenir The Rapidian et faire une contribution aujourd’hui.

Share.

Comments are closed.